Chargement en cours..

ACCUEIL > ACTUALITÉS > DERNIÈRES ACTUALITÉS

Investir pour qui, pour quoi ? Partons à la découverte de Bruno Strobbe, conseiller en immobilier de placement.

DERNIERES ACTUS
DERNIÈRES ACTUALITÉS

Investir pour qui, pour quoi ? Partons à la découverte de Bruno Strobbe, conseiller en immobilier de placement.

Square habitat
Le 15 Janvier2019
Actualité

Régulièrement nous partons à la découverte des nouveaux collaborateurs qui intègrent le réseau Square Habitat Pyrénées Gascogne. Derrière le métier et le poste occupé, nous apprenons à mieux connaître la personne, son parcours, d'où elle vient et ce qu'elle aime.

 

Ce mois-ci, nous sommes allés rencontrer Bruno Strobbe, conseiller en immobilier de placement. Il est arrivé dans le réseau Square Habitat Pyrénées Gascogne en Mars 2018.

 

Difficile de vous dire où travaille exactement Bruno car il est partout ! De Biarritz à Hendaye, jusqu’au Nord-Ouest du Béarn (Salies, Orthez, Navarrenx, Artix.), Bruno se déplace sur une trentaine d’agences Crédit Agricole pour rencontrer les clients qui souhaitent défiscaliser ou se constituer un patrimoine immobilier.

A 36 ans, diplômé d’un mastère en gestion de patrimoine, Bruno a occupé plusieurs métiers dans différents domaines avant de rejoindre Square Habitat comme conseiller en immobilier de placement : les relations presse, la communication en agences média puis 10 années en Banque comme conseiller en gestion de patrimoine : « J’ai voulu me spécialiser dans l’immobilier de placement car l’immobilier est un secteur qui m’a toujours plu, mais je voulais aussi sortir de la bourse et des marchés financiers. J’ajoute une corde à mon arc !».

Bruno nous parle d’investissements « plus terre à terre » dans son métier d’aujourd’hui : « Je voulais donner une nouvelle impulsion à ma carrière en me spécialisant dans une branche d’activité de la gestion de patrimoine. L’investissement en immobilier neuf me permet aujourd’hui de m’épanouir professionnellement tout en maitrisant davantage mon temps et mon agenda »

Sa plus-value c’est son expertise en gestion de patrimoine. Les rendements, la gestion du risque et la fiscalité de l’impôt sur le revenu n’ont plus de secrets pour lui !

Ce qui change ? C’est la gestion de l’équilibre dans le couple Rentabilité / Risques : « J’aide à monter des projets d’investissements pour avoir une solution la plus adaptée aux clients en fonction de leur aversion au risque. »

La question que nous lui posons ensuite est pourquoi avoir choisi de faire ce métier chez Square Habitat en particulier ? C’est qu’il connaissait la notoriété de Square Habitat mais surtout sont rattachement au Crédit Agricole. « J’appartenais déjà à une filiale du Crédit Agricole, le LCL. C’était donc une suite logique pour moi d’intégrer Square Habitat. »



 

La relation client, un accompagnement sur la durée.


Nouveau métier, nouvelle relation client ! Elle débute très souvent par une recommandation des conseillers mais aussi des clients du Crédit Agricole. Nous en avons d’ailleurs la preuve quand Bruno reçoit l’appel d’une collègue du Crédit Agricole lui demandant ses disponibilités de la semaine pour rencontrer une cliente avec laquelle elle traite… « Ça se passe souvent comme ça ! » nous dit-il après avoir raccroché. « On me transmet les informations et les besoins en défiscalisation de clients intéressés par cette démarche. Je les contacte ensuite pour prévoir un rendez-vous afin d’en parler ensemble. »

Bien sûr nous lui demandons alors comment se passe la rencontre avec les clients, quelle relation met-il en place avec eux. Bruno nous explique qu’il suit un plan de trois étapes :

-        La première : rencontrer le client, mieux le connaître, connaitre ses souhaits et ses objectifs. « Je pose le stylo et je suis à l’écoute du client qui va m’expliquer quels sont ses revenus, son effort d’épargne, sa pression fiscale… » Bruno profite de ce rendez-vous pour se présenter aussi, expliquer quelles sont ses missions, la façon de fonctionner de Square Habitat et les atouts de la marque. En parlant d’atouts il précise d’ailleurs « le conseil est totalement gratuit ! Si le client décide de passer par Square Habitat, le suivi qui vient ensuite est sans surcoût, ce sera le même prix d’achat. »

Il aborde ensuite les différentes lois de défiscalisation qui existent dans les grandes lignes. « Souvent la loi la plus adaptée aux projets est la loi Pinel », nous dit Bruno.

 

-        Au second rendez-vous, Bruno élabore un conseil personnalisé avec des propositions d’investissement en fonction des besoins de chaque client en présentant une simulation. « Il est important de poser les bases d’un accompagnement qui va se faire sur toute la durée de l’investissement, car on va rencontrer le client à plusieurs étapes du projet. »

 

-        Un troisième rendez-vous de signature va être ensuite fixé pour réserver le bien : « Et ce n’est que le début de la relation client ! Je m’occupe de faire le suivi avec la banque mais j’accompagne ou je représente aussi le client chez le notaire puis à la livraison du bien. Et dans un dernier temps, nous sommes également amenés à nous rencontrer au moment de la déclaration fiscale. »

Mais la mission de Bruno va plus loin encore, quand il s’agit d’expliquer au client quel va être le déroulé avec l’interlocuteur Square Habitat qui va prendre en charge la gestion locative de son bien. « Entre le premier et le dernier entretien avec le client il peut se passer une à deux années ! C’est bien pour ça qu’on parle d’accompagnement dans la durée chez Square Habitat. Nous nous appuyons sur cette démarche et sur la satisfaction de nos propres clients afin de générer des recommandations auprès d’autres clients. »


Il m’arrive aussi de faire un conseil global sur plusieurs générations avec la transmission de patrimoine.

Nous ne sommes pas là pour leur vendre un bien neuf, mais pour les conseiller sur un bien neuf et sur une optimisation patrimoniale et fiscale.


Et les retours clients ne se font pas attendre ! « Je rencontre beaucoup de clients de mon prédécesseur et ils sont ravis de voir qu’il y a une suite avec la même qualité de service. »

 

Le comité de référencement, un principe de précaution pour sécuriser les investissements proposés.


Pour Bruno, la mise en place de la relation client est d’autant plus intéressante qu’il peut s’appuyer sur les compétences des deux réseaux du Crédit Agricole et de Square Habitat. Il nous parle d’ailleurs des avantages qu’offre Square Habitat aux clients « Chez nous il y a un comité de référencement représenté par le Crédit Agricole et Square Habitat qui sélectionne les promoteurs et les programmes en fonction de nos critères de qualité. C’est ce que ne pourra pas faire un indépendant qui n’a pas le temps, les connaissances et le recul nécessaire à cela. Le rôle de ce comité est primordial dans la sécurité des investissements proposés car par principe de précaution, nous n’investirons pas si nous avons le moindre doute sur le programme ! Comme une sorte de premier garde-fou ! ». Bruno nous parle alors de protection, de sécurité mais aussi de SAV ! « Nous sommes toujours présents, si l’investisseur a des questions sur la loi Pinel par exemple nous sommes là pour y répondre ! ».

 

Un conseil et un accompagnement adaptés à chaque projet.


Et justement, la loi Pinel a-t-elle changé quelque chose dans son quotidien ? « Elle n’est qu’une continuité car les lois de défiscalisation existent depuis les années 80 pour palier aux besoins de logements dans certaines régions. A l’heure actuelle c’est la loi Pinel qui est la plus connue et la plus répandue ».  Bruno nous explique qu’il est là pour faire face au besoin de défiscaliser des uns et le besoin de logements des autres. Et il ajoute « Nous sommes là pour apporter le bon conseil pour le bon investissement et qui correspond le mieux au client ». Il conclut « on est aussi bien conseillers que comparateurs ! ».


Certaines lois ont des avantages d’autres des inconvénients mais toutes les lois ont un objectif premier : offrir aux français la possibilité de réduire leur imposition en investissant dans leur propre patrimoine immobilier.


Mais faut-il être riche pour investir ?! Bruno nous répond « Non, il faut payer plus de 3000€ d’impôts. Mais il faut savoir que c’est en investissant qu’on peut devenir riche ! »

Bruno explique qu’il est là pour trouver des solutions pour annuler l’impôt.  « Les projets des clients peuvent être différents d’une situation à une autre. Mon champ d’action est assez large en fait ! Je rencontre tous les profils de clients et de tout horizons. Certains veulent défiscaliser, alors que d’autres cherchent à se constituer un patrimoine pour leur retraite. »


Des clients ressortent parfois étonnés, car cela leur permet, pour certains, d’annuler totalement leur impôt avec une épargne qui est de 100€ par mois, ce qu’ils mettent déjà sur un compte épargne aujourd’hui !


Il ajoute en revanche que les clients se sentent concernés par l’investissement de plus en plus jeunes. « Aujourd’hui on ne sait pas où va notre impôt et à quoi il sert concrètement. Les gens reprochent ce manque de transparence des politiques. Il y a donc une vraie prise de conscience à cause de cela. Notre travail leur permet, à terme, de récupérer leur impôt et leur épargne. »

Tous ces mots (maux !) financiers font toujours un peu peur, alors comment fait-il pour rassurer le client qui souhaite se lancer mais qui n’y connaît rien ? « On reprend tout de A à Z. Avant de rentrer dans le vif du sujet, on apprend à se connaître !  Je comprends les inquiétudes… Mais on met tout en œuvre justement pour que l’investissement se situe toujours entre la rentabilité et la sécurité. C’est pour ça que le comité de référencement est là.  Car les risques ont d’abord été analysés et étudiés en amont avant de proposer un projet d’investissement au client » Et Bruno conclue « On maîtrise le risque avec vous ! »

Et en parlant de mots justement, les 3 qui lui viennent à l’esprit pour décrire ses missions au travail sont Conseil, Accompagnement et Fiscalité.

Enfin, Bruno nous précise que l’immobilier de placement fait face à la prise de conscience écologique en particulier dans le neuf. « C’est un argument de vente aujourd’hui, beaucoup de gens souhaitent avoir des logements à basse consommation, avec isolation thermique, phonique… Il faut faire le parallèle entre l’argent que cela leur coûte et combien ils gagnent à investir dans ces nouvelles dispositions. Un tournant est en train de se faire, même si nous ne sommes pas encore au bâtiment autonome ! »

 


Après cette heure passée avec Bruno, l’immobilier de placement nous semble plus clair, presque facile ! Cela a été un plaisir de pouvoir en savoir plus sur son métier et son quotidien au sein du réseau Square Habitat. Nous le remercions et lui souhaitons bonne route !

 

 

 

ARCHIVES
select
 
fermer
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies sur l’ensemble des pages de notre site internet. OK En savoir +