Chargement en cours..

ACCUEIL > ACTUALITÉS > DERNIÈRES ACTUALITÉS

Crédit immobilier : des taux encore bas en 2017

DERNIERES ACTUS
DERNIÈRES ACTUALITÉS

Crédit immobilier : des taux encore bas en 2017

Square habitat
Le 20 Novembre2016
Actualité

On l’annonce depuis quelques semaines déjà. Il semblerait que les taux de crédit immobilier aient (enfin) atteint leur plancher. Selon la dernière note de conjoncture de l’observatoire Crédit Logement CSA pour le mois d’octobre 2016, les taux de crédit immobilier s’établissent en moyenne à 1,33 % toutes durées confondues. Une nouvelle baisse due principalement aux stratégies commerciales des banques : "Il n’est pas anormal, entre septembre et octobre, d’enregistrer un recul sur les taux. Les établissements bancaires bouclent leurs objectifs commerciaux et consentent à des offres intéressantes pour attirer la clientèle", indique Michel Mouillart, économiste spécialisé dans l’immobilier.  

 

  Octobre
2016
Septembre
2016
 Août
2016
Juillet
2016
Taux moyen
toutes durées confondues
1,33 % 1,41 % 1,48 % 1,55 %
Taux moyen sur le marché
de l'ancien toutes durées confondues
1,39 % 1,38 % 1,42 % 1,52 %
Taux moyen  sur le marché
du neuf toutes durées confondues
1,42 % 1,44 % 1,59 % 1,69 %
Taux moyen sur le marché
des travaux
toutes durées confondues
1,30 % 1,45 % 1,39 % 1,53 %

 

Une diminution qui se répercute sur toutes les durées, comme l’illustre le tableau ci-dessous. Aujourd’hui, il est possible d’emprunter sur 25 ans en moyenne à 1,67 % contre 3,70 % en décembre 2012 pour une durée similaire :

 

  Taux fixe moyen
sur 15 ans
Taux fixe moyen
sur 20 ans
Taux fixe moyen
sur 25 ans
Décembre
2012
3,13 % 3,40 % 3,70 %
Décembre
2013
3,03 % 3,33 % 3,65 %
Décembre
2014
2,21 % 2,50 % 2,83 %
Octobre
2016
1,19 % 1,41 % 1,67 %

 

De belles opportunités pour les jeunes acquéreurs
 
Ce contexte inédit renforce la thèse selon laquelle la reprise immobilière se fait essentiellement grâce à la conjoncture économique exceptionnelle sur le marché du crédit : "Je le réaffirme, aucun dispositif gouvernemental n’est aujourd’hui responsable de la relance de l’immobilier. Peut-être légèrement dans le neuf avec le Pinel, mais ce sont surtout les taux qui viennent solvabiliser les acquéreurs. Rendez-vous compte, la baisse qui a lieu depuis les années 2000 équivaut à une chute des prix de l’immobilier de 24 %", rappelle Michel Mouillart.
Les prêts s’allongent depuis le printemps 2014, laissant ainsi une population plus jeune entrer sur le marché. A cette époque, les moins de 35 ans étaient 19,4 % à solliciter un prêt sur 25 à 30 ans. En octobre 2016, cette part passe à 32,8 %.

 


Marie Coeurderoy: Le crédit immobilier français... par BFMBUSINESS

 
Des taux plus hauts mais faibles en 2017
 
Reste la question des taux en 2017. Tous les courtiers en crédit annoncent déjà un réajustement à la hausse des taux de crédit immobilier, tout comme l’économiste Olivier Eluère dans sa dernière note de conjoncture pour le Crédit Agricole. De plus, l’élection à la présidence des Etats-Unis de Donald Trump, et les incertitudes générées par cet événement sur les marchés inquiètent certains spécialistes. "Oui, les taux vont remonter, mais pas à cause de l’élection de Donald Trump. Du moins pas en 2017. Les taux avoisineront en décembre de l’année prochaine les 1,70 %. Une hausse qui ne devrait pas porter atteinte au portefeuille des ménages."
Pour l’économiste, l’inquiétude est plutôt à chercher du côté des recommandations prochaines du Comité de Bâle III. L’institution qui régule le système bancaire européen souhaite "imposer" aux banques d’augmenter leur fonds propre et ainsi de durcir l’obtention d'un crédit immobilier, notamment pour les profils les plus fragiles qui supporteraient le gros du risque. "La situation pourrait s’avérer catastrophique. Par exemple, si vous souhaitez faire un investissement locatif aujourd’hui, vous ne pourrez plus emprunter à la banque au-delà de 80 % du montant de l’opération", s’inquiète Jean-Marc Vilon, directeur général du Crédit Logement.
Une situation inédite lorsqu’on sait qu’aujourd’hui, comme nous vous le disions dans un article précédent, il est parfois possible de financer jusqu’à 100 % de ce type d’acquisition par son établissement bancaire. Le comité de Bâle a jusqu’à la fin du mois de décembre pour rendre ses recommandations. Dans cette attente, le secteur bancaire français multiplie les interventions pour limiter la casse. Affaire à suivre.
Ludovic Clerima
source : Explorimmo : http://www.explorimmo.com/edito/actualite-immobiliere/detail/article/credit-immobilier-des-taux-encore-bas-en-2017.html

 

ARCHIVES
select
 
fermer
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies sur l’ensemble des pages de notre site internet. OK En savoir +